À PROPOS
Affiche 2020
À PROPOS
Hymne
À PROPOS
Trophée
À PROPOS
Artiste
Hymne
 
Affiche 2020

            Raphaël Robardet

 

                      Artiste peintre plasiticien

Une tante maternelle artiste peintre, une famille un peu musicienne, il n'en fallait pas plus pour décider, un jour, de quitter un emploi de cadre pour tenter l'aventure solitaire. Raphaël Robardet, un gars sympa né à Auxonne, a pris le large il y a cinq ans avec ses tubes de peinture et ses pinceaux. Une première expo et, surprise, immédiatement les premières ventes.

L'esprit vagabond, Raphaël peint à l'instinct, s'attardant sur une forme, une teinte, une matière. "Quand je me promène, les couleurs m'inspirent. Puis, sur la feuille blanche, viennent l'interrogation et le désir. Vous travaillez au pinceau votre fond comme un écrivain travaille son chapitre avec des mots." Les artistes ont de tout temps oeuvré sur chantier. Raphaël se déplace à domicile à la manière d'un fresquiste. Ses toiles sur mesure tiennent compte de la lumière, des dimensions de la pièce, de la décoration...

Dans une autre vie, Raphaël a longtemps travaillé dans la décoration et le prêt-à-porter. Des métiers d'esthète à la peinture sur buste, le pas fut franchi avec succès et ses créations (bois, plastique, métal...) lui permettent aujourd'hui de mener une vie de famille plus équilibrée : "Il arrive un moment où vous décidez d'aller à l'essentiel. J'ai désormais une autre qualité de vie."

 

Extrait de BingBang Magazine Dijon - N° 77 Hiver 2018-2019
 

Charmé par une première peinture de la série des raisins, nous nous sommes rapprochés de Raphaël Robardet, lui demandant s'il serait intéressé par la création des motifs de la future affiche des Fêtes de la Vigne de Dijon, renouant ainsi avec un passé, où les affiches naissaient de la collaboration avec des artistes locaux.

C'est avec enthousiasme que Raphaël a accepté et qu'est ainsi née l'affiche de l'édition 2020.

Sobre et élégante, elle fait la part belle aux raisins, symbole fécond de la vigne en Bourgogne...

 
Hymne
Hymne_1_-_Partition_complète.jpg

            David François Moreau

 

                      Compositeur autodidacte

Novembre 2015, Laurent Gautier m'a consacré Chevalier de la confrérie de Belnus. Malgré le drame de Paris, nous avions tous dansé aux rythmes des gigues dans les caves de Beaune. Je me souviens de cette sensation heureuse d'entrer dans la farandole.  De faire corps avec nos traditions, dans cet élan puissant bien vivant. C'était un hommage. Dans la farandole, on se tient les uns et les autres, on avance ensemble, une main vers le passé et l'autre vers l'avenir.

Aujourd'hui c'est une nouvelle histoire pour moi dans cette région. 
Charles Quénel m'a demandé d'écrire la musique de l'Hymne des 70 ans des Fêtes de la vigne de Dijon, cette sublime ville de Rameau, l'un de mes compositeurs fétiches.
J'ai construit cet hymne en deux mouvements. Une introduction un peu solennelle, le temps de se recueillir, de se souvenir des anciens, de ceux qui ont tant oeuvré pour la vigne. Et soudain l'heure est à la fête, à la danse, à l'ivresse. Le deuxième mouvement est une gigue avec plusieurs mélodies qui se font échos. A la fin, on entend à nouveau le thème tendre de l'introduction, mais il est joué avec l'énergie de la danse.

J'ai composé pour des chorégraphes contemporains et fait guincher la France entière avec le disque "Entre-Deux" et ses "Amants de St-Jean" arrangé pour Patrick Bruel, et voilà qu'aujourd'hui ma musique croise une histoire plus ancienne encore, plusieurs fois centenaire !!
J'ai envoyé cet hymne à tous les groupes folkloriques invités cette année. Ils auront le loisir de le danser, de l'interpréter et de l'arranger comme bon leur semblera, au gré de leurs traditions et cultures. Je suis impatient d'entendre ce qu'ils en feront !
Quelle fierté que ma musique croise cette longue histoire.
Je souhaite qu'elle puisse émouvoir et faire danser!!!!

 

  • HYMNE DES FÊTES DE LA VIGNE
  • -
  • Arrangement Miloš Mutapčić (Serbie)
00:00 / 00:00

KUD BATAJNICA

Cette version de l'Hymne a été arrangée et enregistrée par Miloš Mutapčić, chef de la musique du groupe Kud Batajnica.

Invité des Fêtes de la Vigne 2016, cet ensemble serbe a su arrêter l'attention de David François Moreau, tant pas sa qualité musicale que des chants et danses.

Kud Batajnica a été récompensé lors de cette édition 2016 des Fêtes de la Vigne pour la qualité de la promotion de sa culture.

Biographie

David François Moreau (né à Paris en 1972), est un compositeur autodidacte. 
Il étudie depuis l'adolescence l'écriture et l'orchestration au contact des partitions de Gesualdo, Rameau, Schumann, Berg, Boulez et Scelsi et Warne Marsh.
Les musiques de l'Inde, du Japon, de l'Islam et les chants d'oiseaux sont pour lui une source d'inspiration constante.

Depuis une vingtaine d'année, il est compositeur de musiques de film, Compositeur, arrangeur et réalisateur de chansons (Cali, Patrick Bruel)
Il écrit des musiques pour la danse contemporaine (Thomas Lebrun et Raphaël Cottin) et le théâtre (Luc Bondy, Marie-Louise Bischofburger, Olivier Brunhes)
Il est aussi directeur artistique pour le jazz (Trio Viret, Edouard Ferlet).
Il joue régulièrement du piano et de la guitare électrique sur ses créations.

Il voyage d'une chapelle à l'autre avec joie et curiosité.
Il travaille une musique de murmures, d'émotion et de fracas.
Il joue avec les textures sonores, les chromatismes, les polyrythmies et s'inspire des pulsations de transe. Ses mélodies tiennent parfois sur quelques notes, ou s'organisent en architectures complexes.

 
Trophée

            Michel Faget

 

                      Viti-sculpteur

Illustrateur, créateur d'affiches, peintre, photographe et sculpteur, Michel Faget oeuvre depuis plus de 30 ans dans les domaines artisitiques. Installé depuis une vingtaine d'année à Chambolle-Musigny il se plait à dire :

"Habitant au milieu des Vignes de la Côte de Nuits, j'ai souhaité, à travers mes dernières créations, me spécialiser dans la sculpture viticole."

St Vincent, Grappes de raisin, Feuilles de Vigne, Cabottes, sont les sujets de prédilection de cet artiste qui n'a de cesse de rendre hommage à la vigne et aux traditions viti-vinicoles bourguignonnes.

Son style est résolument contemporain avec ses formes arrondies et épurées mais fait écho à l'art des périodes médiévales, riches heures de la Bourgogne des Grands Ducs d'occident.

Il aime à travailler le bronze, le laiton et le fer dans son art sculptural. La technique utilisée est la fonte au sable, ce qui rend les oeuvres uniques.

La Feilles des Vignes

En 2016, Trad'Culture instaurant des récompenses au sein des Fêtes de la Vigne, s'est naturellement tourné vers Michel Faget pour la conception des Trophées à remettre.

C'est ainsi qu'est née "La Feille des Vignes", danseuse stylisée habillée de feuilles de vigne et d'une grappe de raisin. Faute de financement, ce trophée n'a pas pu voir le jour en 2016 et fut remplacé par une médaille de bronze, sceau de la Toison d'Or, édition réalisée par les Ateliers Lauterbach.

En 2018, les établissements Laveaux de Chevigny-Saint-Sauveur ont offert leur mécénat à Trad'Culture, pour que soient réalisés les trophées "Feilles des Vignes" en bronze, coulés au sein des Ateliers Lauterbach à Marsannay le Bois.

Artiste

André Patte (1904-1986)

 

Peintre Bourguignon

 

 

Sociétaire des Artistes Français‚ des Indépendants‚ du Bilan de l'Art Contemporain‚ il acquiert une renommée internationale que pourtant il ne recherche pas  (1980, Médaille d'Argent. Bilan de l'Art Comtemporain. New York ; 1981, Diplôme d'Honneur au 10eme Salon Europ'Arts à Genève entre autre).

 

 

Ce peintre‚ qui exposa de très nombreuses aquarelles dans le monde entier‚ et qui puisa très souvent son inspiration dans les Fêtes de la Vigne (plus de 1000 oeuvres connues sur le sujet)‚ fait preuve dans l'ensemble de son œuvre d'une fantastique jeunesse‚ par la gaieté des coloris‚ par la souplesse et la sûreté du graphisme‚ par la variété du style que pourtant l'on identifie toujours au premier coup d'œil." 

Dès 1946‚ chaque année‚ André Patte a été un fervent assidu des Fêtes de la Vigne. Il a fait partie du Comité Bourgogne (commission artistique). Il observait les différents groupes dès leur arrivée‚ se choisissait un groupe et le suivait pendant toute la durée du séjour. Pendant cette période‚ il croquait continuellement les danseurs. Ensuite‚ son atelier résonnait des musiques folkloriques ou de Vivaldi (les quatre saisons), pendant qu'il réalisait‚ d'après ses croquis‚ des huiles ou des aquarelles.